Skip to content

Permettre à des passionnés de relever les défis mondiaux de l’alimentation

Par Claudia Rössler, directrice mondiale, secteurs chimie, agriculture et sciences de la vie le mai 18, 2017

Archivé sous Production par processus & ressources

La viabilité à long terme de notre système de production alimentaire est en danger. Selon le secrétaire de l’Agriculture des États-Unis, au cours des 40 prochaines années, les innovations nécessaires dans le domaine de l’agriculture pour nourrir notre population en croissance permanente seront équivalentes aux 10 000 dernières années. C’est pourquoi l’agriculture durable est si importante pour l’avenir de notre planète.

Le secteur agricole subit actuellement une révolution, pour permettre de produire de la nourriture de façon durable, sans nuire à l’environnement ni menacer la santé humaine. Des personnes passionnées qui prennent soin de notre environnement, qui mènent des actions contre la faim, qui défendent la sécurité alimentaire et qui encouragent des pratiques de développement durable sont en train de révéler le potentiel de l’agriculture.

J’ai récemment pu constater de près l’incroyable travail de ces personnes extrêmement passionnées lors du Forum de collaboration multipartite sur la science, la technologie et l’innovation pour la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies, organisé les 15 et 16 mai.

Au cours de mes entretiens avec les participants à ce congrès, je leur ai fait part des moyens technologiques soutenant les objectifs de développement durable des Nations Unies, comme l’agriculture intelligente et le traitement durable de l’eau, qui ont permis d’accroître les récoltes et réduire la consommation d’eau.

Le secteur des technologies de l’agriculture en pleine croissance

Ce secteur est clairement en plein essor. J’entends tous les jours des histoires d’agriculteurs qui créent des aliments de meilleure qualité, augmentent leurs récoltes et leurs profits.

À quoi est due une telle hausse d’activité? Une meilleure gestion des cultures est indispensable, notamment parce que la production de denrées alimentaires consomme un très important volume de ressources et qu’elle est en permanence confrontée à des menaces. On estime que 70 % de l’eau douce mondiale est utilisée pour lcultiver, alors que 40 % de celles-ci sont détruites par les mauvaises herbes, les maladies et les insectes. Imaginez à quel point les agriculteurs augmenteraient leur efficacité s’ils pouvaient optimiser l’irrigation, surveiller leurs champs de production, contrôler les activités des rongeurs et préserver les cultures des insectes et des maladies.

Grâce à d’importants développements dans les domaines de l’intelligence artificielle et l’informatique cognitive, l’Internet des Objets (IdO), les données massives et les analyses avancées, et en multipliant les engagements sociaux, Microsoft et nos partenaires font du rêve de l’innovation des technologies de l’agriculture une réalité pour des entreprises de toutes tailles.

Assister les agriculteurs touchés par le changement climatique

L’intérêt commun pour la résolution de défis liés à l’alimentation porte les employés de Microsoft à travers le monde. J’observe de nombreux exemples d’employés qui incarnent l’engagement de longue date de Microsoft envers la durabilité et qui relèvent des défis environnementaux en utilisant la technologie et l’innovation.

Prashant Gupta est directeur principal Microsoft Cloud + Enterprise. La passion qu’il déploie pour changer les choses dans le pays qui l’a vu naître a incité Microsoft à s’associer avec l’agence des Nations Unies, l’Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT) et le gouvernement de l’État indien d’Andhra Pradesh, pour aider les cultivateurs d’arachides à gérer la sécheresse.

Prashant Gupta et son équipe ont développé une solution qui utilise les analyses avancées et l’apprentissage automatique, ainsi que les progrès des technologies informatiques de Microsoft, pour visant à assister les agriculteurs touchés par les changements climatiques. Le programme comprend une application d’ensemencement, qui conseille les cultivateurs sur le meilleur moment pour semer, en se basant sur les conditions météorologiques et d’autres indicateurs.

En juin 2016, les données de l’application d’ensemencement suggéraient aux agriculteurs de reporter la plantation de deux semaines. Ceux qui ont suivi ce conseil ont produit en moyenne 30 % de plus par hectare que ceux ayant décidé de suivre leur horaire de plantation habituel. Les agriculteurs bénéficient d’informations en temps réel sur l’ensemencement grâce à des messages textes envoyés sur des téléphones cellulaires (et non des téléphones intelligents) qui leur sont fournis. Pour en savoir plus sur cet intéressant partenariat et cette passionnante réussite, visionnez cette vidéo.

Réduire le gaspillage alimentaire

Dirk de Jong, responsable de fourniture de services Microsoft aux Pays-Bas, a cherché un moyen particulièrement efficace de démontrer l’impact écologique que pouvaient avoir les innovations et les analyses. L’idée lui est venue d’aider à réduire le gaspillage alimentaire de la cafétéria Microsoft, une préoccupation majeure commune aux propriétaires de restaurants, traiteurs et environnementalistes. Au-delà d’économies de coûts et de ressources conséquentes, la réduction du volume de nourriture gaspillée quotidiennement permet aussi aux entreprises de diminuer leur empreinte écologique.

La chaîne de supermarchés Dirk a collaboré avec le consultant Microsoft en plateformes de données Dennis Eikelenboom afin de développer une application destinée à Hutten Catering capable de transformer les données en informations concrètes sur leurs opérations quotidiennes. Au lieu de se baser sur des conjectures, Hutten utilise un tableau de bord Microsoft Power BI pour révéler des faits et des modèles de consommation alimentaire basés sur le jour de la semaine, comme des préférences de ventes et de menus, avec une prédiction du nombre de visiteurs et de la météo, pour obtenir un processus d’approvisionnement plus efficace et réaliser un menu personnalisé quotidien.

Offrir une assistance en temps réel sur le terrain

DunavNET, partenaire de l’Internet des objets (IdO) de Microsoft, propose de nombreux avantages pour les agriculteurs, grâce à ses solutions agricoles intelligentes agroNET. Construit sur Microsoft Azure IoT, agroNET est un ensemble de composants modulaires et de services infonuagiques prêts à l’emploi conçu pour fournir une expertise agricole poussée dans un format facilement accessible et utilisable. Fonctionnant avec Azure SQL Database, le jeu d’outils agricole numérique associe des années de connaissances agricoles sur le sol et les plantes, grâce à des capteurs et passerelles qui enregistrent avec précision des données en temps réel. La solution présente les données aux agriculteurs sous forme de rétroactions utiles, comme le bon moment pour irriguer leurs cultures, les moyens de contrôler les maladies et les endroits où combattre les organismes nuisibles.

Un autre exemple de réussite qui suscite l’inspiration est celui d’une usine de sucre, en Serbie, qui utilise la suite agroNET pour améliorer sa culture de betteraves sucrières. Les capteurs qui mesurent le contenu d’eau dans le sol, associés aux prévisions météorologiques locales et aux modèles de cultures, permettent de garantir que les agriculteurs irriguent leurs cultures au bon moment et en quantité adéquate. Le résultat? Le système leur a permis d’augmenter leur production de 30 % en moyenne, et de réduire leur consommation d’eau de 20 %. Lisez l’intégralité de l’étude de cas ici pour en savoir plus sur les solutions agricoles intelligentes de DunavNET.

Faire évoluer l’agriculture grâce à la génomique

Une autrestory of innovation met en lumière le travail réalisé par le chercheur Nicola Bonzanni. Passionné depuis l’enfance par la nature et la technologie, celui-ci applique les innovations en informatique et en ingénierie à la résolution de problèmes technologiques. Son histoire a commencé par un travail d’étude sur le cancer, avant de passer à l’application de techniques similaires à tout être vivant, grâce à la recherche en tant que service. Son outil en ligne ConBind.org tire parti de l’évolutivité à la demande du service Microsoft Azure Batch pour simplifier et faciliter aux utilisateurs l’exécution de requêtes bioinformatiques complexes.

Nicola Bonzanni s’associe avec KeyGene, l’un des chefs de file mondiaux d’AGBioTech, passionné d’innovation agricole. Ils font appel à la génomique pour définir des caractères clés, la résistance aux maladies ou la durée de conservation, notamment celles qui sont d’intérêt pour les phytogénéticiens. Les partenaires ont pour objectif d’appliquer l’outil ConBind à la génomique des plantes et d’aider les agriculteurs à acquérir certains avantages, tels que la création de plantes résistant à la sécheresse, tout en augmentant la productivité des cultures et en améliorant leur valeur nutritionnelle.

Outre ce travail avec KeyGene, Nicola Bonzanni a un nouveau projet : une jeune entreprise du nom d’ENPICOM, soutenue par le programme Microsoft BizSpark et ayant pour objectif de combiner l’ingénierie informatique et les sciences de la vie afin de construire des offres de « L’Internet des êtres vivants ». Visionnez cette vidéo de deux minutes sur le travail de Nicola Bonzanni.

Avec plus de mille scientifiques et ingénieurs collaborant dans des laboratoires du monde entier, Microsoft Research travaille sur la génomique depuis plus d’une décennie. Il est particulièrement stimulant de voir que les avancées informatiques de Microsoft (utilisant essentiellement la plateforme infonuagique d’Azure pour rendre les séquences de la génomique sept fois plus rapides, afin que les médecins puissent diagnostiquer des conditions rares et dangereuses en quatre heures au lieu de 28) pourraient aussi permettre des avancées importantes pour Nicola Bonzanni et ses partenaires de KeyGene qui se battent pour une production alimentaire plus saine et plus performante.

Créer une nouvelle économie pour les coopératives d’agriculteurs

Vous entendrez partout des histoires de scientifiques, d’ingénieurs et d’entrepreneurs du secteur de l’agriculture qui travaillent sans relâche pour rendre notre monde meilleur. Lors de notre événement Microsoft Build 2017 qui s’est tenu du 10 au 12 mai, Judson Althoff, vice-président directeur de Microsoft, activités commerciales mondiales, a mentionné l’aide que nous avons apportée à Land O’ Lakes devenue une entreprise agricole de précision d’une valeur de 13 milliards de dollars américains. L’entreprise est passée d’une production de 130 à 500 boisseaux de maïs par demi-hectare, et tout ceci de la façon la plus durable qui soit. Ce type d’innovation fait évoluer l’agriculture pour la nouvelle génération.

Comme l’a dit Judson Althoff :   »Vous parlez à des agriculteurs qui travaillent la terre depuis des générations et ils vous disent : mon grand-père travaillait cette terre.  ’Si on m’avait dit qu’un ordinateur ou une intelligence artificielle pouvait augmenter la production de cette parcelle que j’ai travaillée de mes mains nues toute ma vie, comme mon père et comme mon grand-père avant lui, je ne l’aurais jamais cru.’ C’est pourtant vrai aujourd’hui. Si le numérique peut transformer du beurre, il peut transformer votre entreprise. »

L’agriculture durable est un domaine qui ne va cesser de croître de façon considérable. J’espère que vous avez été aussi inspiré que moi par cette histoire de réussite et par les passionnantes personnes qui la composent. À mesure que la technologie numérique transforme nos entreprises, nos industries et nos communautés, Microsoft s’engage à aider les personnes qui sont derrière ces innovations à aller plus loin dans leur travail pour relever les défis environnementaux, améliorer le bien-être humain et faire du monde un meilleur endroit.

Useful Links

Contactez-nous